Plus belle ma ville ! Montélimar 2020

Liste citoyenne, écologiste & solidaire

  • Une liste CITOYENNE car nous voulons agir pour et avec les Montiliennes et les Montiliens
  • ÉCOLOGISTE car il est grand temps de vivre mieux
  • SOLIDAIRE car nous voulons une ville qui protège et que nous sommes plus forts ensemble.
Plus belle ma ville !

L'équipe

Plus belle ma ville c'est :

3 collectifs et quelques partis politiques*.

Mais c’est d’abord de nombreuses citoyennes et de nombreux citoyens engagés dans des associations environnementales, culturelles, sportives, solidaires… qui ont décidé de reprendre la main sur la vie démocratique locale.

Leur seule boussole : l'intérêt général
Leur philosophie : la citoyenneté, l'écologie et la solidarité!


* Collectif Montélimar 2020, Collectif solidaire et écologiste, Osons Montélimar, EELV, PS, PC, GRS

Catherine Coutard

1. Catherine Coutard


Née à Montélimar en 1961, Catherine Coutard y a fait toute sa scolarité. Après le temps des études et du début de la vie professionnelle, elle est revenue dans sa ville natale où sa deuxième fille est née il y a 23 ans. Elle est médecin urgentiste et habite le quartier de la gare de Montélimar, ce qui facilite les trajets domicile-travail qu’elle effectue en train vers l’hôpital d’Orange.

Elle est élue dans l’opposition municipale à Montélimar depuis 2001 et connaît parfaitement les dossiers locaux ainsi que le fonctionnement de la Ville et de l’Agglo. Elle a été une des chevilles ouvrières de la lutte contre la méga-zone commerciale du nord de la ville voulue par le maire sortant et est une adepte des commerces de proximité. Elle est fière de cette victoire aux côtés des commerçants de centre-ville et des habitants de Montélimar mais elle regrette le temps perdu et l’argent gaspillé alors qu’il y a tant d’autres choses à faire.

Culture, économie et emplois, écologie, santé, agriculture, tranquillité publique, circulation, solidarité … il y a tant de choses à faire pour que «Plus belle ma ville» devienne une réalité pour toutes les Montiliennes et tous les Montiliens. Catherine Coutard a l’énergie, la ténacité et les compétences pour le faire avec vous.

Christophe Roissac

2. Christophe Roissac


53 ans, directeur d’école. Issu d’une vieille famille montilienne, apprécié de tous, il a choisi l’enseignement avec le souci de la réussite de tous les élèves.

Lire la suite
Aurore Desrayaud

3. Aurore Desrayaud


26 ans, juriste. Elle participe activement à l’organisation des Marches pour le Climat.

Lire la suite
Karim Bensid

4. Karim Bensid


41 ans, 2 enfants, tient un snack en centre-ville après avoir travaillé dans le social. Il est président du Football club de Montélimar.

Lire la suite
Mathilde Contat

5. Mathilde Contat


44 ans, mère de 2 ados, responsable d’un service d’urbanisme d’une ville de la Drôme. Elle veut oeuvrer pour un développement plus harmonieux.

Lire la suite
Laurent Milazzo

6. Laurent Milazzo


52 ans, une fille, salarié dans la grande distribution. Fan de foot, il est aussi élu syndical, adhérent du PS et a créé l’association CLCV.

Lire la suite
Cécile Gillet

7. Cécile Gillet


43 ans, 2 enfants, consultante. Soucieuse de réduire son empreinte environnementale, elle veut montrer aux citoyens qu’une transition écologique est possible ensemble.

Lire la suite
Jacques Sebille

8. Jacques Sebille


66 ans, 4 enfants, commerçant. A la tête de « Oh Centre ! », il s’est opposé au projet de l’Envol, zone commerciale au nord.

Lire la suite
Elisa Torlet

9. Elisa Torlet


42 ans, mariée, 3 enfants, formatrice en école supérieure d’art. Elle organise les ramassages de déchets citoyens, et s’est mobilisée pour la construction de l’école de Maubec.

Lire la suite
Thierry Rigaud

10. Thierry Rigaud


66 ans, 3 enfants, a travaillé dans la protection de l’enfance. Il est bénévole auprès de personnes concernées par la maladie d’Alzheimer, et fait de l’alphabétisation.

Lire la suite
Annie Mazet

11. Annie Mazet


60 ans, secrétaire, conseillère municipale sortante, militante au PCF et syndicaliste de longue date. Elle s’occupe de personnes âgées et des réfugiés.

Lire la suite
François Pruvost

12. François Pruvost


78 ans, ancien ingénieur métallurgiste. Militant à EELV, il est aussi bénévole à l’université populaire et fait de l’alphabétisation.

Lire la suite
Émilie Renaudeau

13. Émilie Renaudeau


36 ans, maman solo de 3 enfants, travailleuse sociale actuellement sans emploi. Elle est active au sein des Gilets Jaunes, et mobilisée contre la violence faite aux femmes.

Lire la suite
Serge Chastan

14. Serge Chastan


57 ans, 2 filles, conseiller municipal sortant. Salarié du spectacle vivant après avoir exercé une activité commerçante en centre-ville. Il est très investi dans le domaine culturel.

Lire la suite
Béatrice Biron

15. Béatrice Biron


49 ans, 2 enfants, directrice d’une école en milieu rural. Depuis 2 ans, elle est active dans la démarche zéro déchet et rêve d'une ville qui respire où l'on puisse se déplacer à pied ou à vélo en toute sécurité.

Lire la suite

dimanche 15 mars, choisissez plus belle ma ville !

Régis Quanquin

16. Régis Quanquin


67 ans , ancien ophtalmologue de l’hôpital de Montélimar , a des compétences en urbanisme, déplacements doux et gestion des déchets. Il s’investit auprès des démunis et les migrants

Lire la suite
Radija Amrani

17. Radija Amrani


42 ans, 2 enfants. Assistante de gestion locative chez un bailleur social, elle était aussi membre du conseil citoyen de Nocaze.

Lire la suite
David Maréchal

18. David Maréchal


45 ans. Ancien libraire de Montélimar, il est actuellement demandeur d’emploi et prépare un BTS diététique. Il est co-fondateur d’une association de commerçants.

Lire la suite
Corinne Bourgery

19. Corinne Bourgery


60 ans, ingénieur agronome, urbaniste, spécialiste des arbres. Elle est très impliquée dans des associations environnementales et caritatives.

Lire la suite
Robert Faresse

20. Robert Faresse


72 ans, ancien professeur d’histoire géo. Syndicaliste, engagé au PCF, il s’occupe aussi du festival Parfum de Jazz.

Lire la suite
Maria Mahious

21. Maria Mahious


25 ans, étudiante en master de Droit des collectivités territoriales. Elle compte mettre au service de l’équipe municipale ses compétences de juriste.

Lire la suite
François Deydier

22. François Deydier


36 ans, marié , 2 enfants, libraire à Montélimar. Il participe à la vie culturelle de la ville (cafés littéraires, radio M, Université Populaire )

Lire la suite
Véronique Ayan-Gianesello

23. Véronique Ayan-Gianesello


59 ans, secrétaire à l’Education Nationale. La vétusté des écoles, le centre ville, la cause animale sont ses sujets de préoccupation.

Lire la suite
Fabien Greffe

24. Fabien Greffe


37 ans , né à Montélimar. Il aime sa ville, et regrette le dépérissement du centre ville, le grignotage des terrains agricoles. Adhérent au PS , il veut participer au renouveau de Montélimar.

Lire la suite
Françoise Etcheverry

25. Françoise Etcheverry


54 ans, 3 enfants. Institutrice à l’école élémentaire de Margerie, elle constate une dégradation des relations enseignants / élus. Pour elle , l’éducation est une priorité.

Lire la suite
Nicolas Vol

26. Nicolas Vol


43 ans, 3 enfants, Ancien comédien, il enseigne aujourd’hui auprès de collégiens en grande difficulté scolaire. Il est fan de vélo, tant pour les trajets quotidiens que pour de grands voyages.

Lire la suite
Brigitte Seyve

27. Brigitte Seyve


63ans,montilienne,mariée, 3 enfants. Assistante sociale retraitée, elle a travaillé particulièrement dans le domaine de l'enfance et du handicap. Elle a été conseillère municipale déléguée à la culture à Romans. Militante au PCF, syndicaliste CGT, elle s'est mobilisée pour la défense des 27services publics."

Lire la suite
Gérard Solignac

28. Gérard Solignac


57 ans, éducateur social, très engagé avec les Gilets Jaunes. Il est représentant des locataires à Montélimar Habitat, et actif dans une association d’aide aux démunis.

Lire la suite
Corinne Lagarde

29. Corinne Lagarde


57 ans, 2 enfants, pharmacienne en Hôpital Public, attentive aux problèmes de santé publique. Elle est guidée par l’écologie, la solidarité, et le bon sens.

Lire la suite
Thibaut Jouandon

30. Thibaut Jouandon


Thibaut Jouandon, 37 ans,une fille de 5 ans, est chargé d’affaire dans les systèmes de sécurité incendie. Remettre notre patrimoine et le centre ville en valeur est son but.

Lire la suite
Brigitte Rosset

31. Brigitte Rosset


53 ans, sans emploi. Elle connaît bien Montélimar, a travaillé dans le tourisme. Elle est une écologiste convaincue.

Lire la suite
Bruno Peverelli

32. Bruno Peverelli


51 ans, 3 enfants. Chef d’entreprise, il promeut l’agriculture locale et respectueuse de l’environnement au sein de son magasin « Terre Nature » situé à l’entrée nord de Montélimar.

Lire la suite
Bassma Hafdhi

33. Bassma Hafdhi


Aide-soignante à l’hôpital de Montélimar et représentante syndicale. Elle a choisi son métier auprès de ceux qui souffrent par motivation sociale. La solidarité est au coeur de sa vie. Et elle aime la nature.

Lire la suite
Daniel Clément

34. Daniel Clément


74 ans, ancien chef de gare à Die où il s’est battu pour le service public (maternité, ligne SNCF). Militant CGT et PCF, il a une fibre sociale très développée, et est soucieux de développer les transports doux.

Lire la suite
Hélène Michel

35. Hélène Michel


48 ans, 2 enfants. Commerciale, elle est mère au foyer depuis 10 ans et très investie comme parent d’élèves. Elle est également bénévole au sein d’associations d’aide aux plus démunis et du collectif de ramassage de déchets.

Lire la suite
François Veyrie

36. François Veyrié


59 ans, gérant de la librairie Baume. Sa bonne connaissance du centre ville et son expérience en gestion et management sont ses atouts.

Lire la suite
Géraldine Pic

37. Géraldine Pic


62 ans, 3 garçons. Retraitée d'une organisation internationale humanitaire. Particulièrement attachée à l'éthique et à la transparence dans la vie publique, elle souhaite que le centre ville retrouve dynamisme et attrait.

Lire la suite
Johann Matti

38. Johann Matti


Diplômé en géopolitique, enseignant, il a aussi fait de l’humanitaire. Il était tête d’une liste de gauche en 2014 aux élections municipales de Montélimar .

Lire la suite
Aurore Alcalay

39. Aurore Alcalay


40 ans, un fils. Gérante de la Petite Soupape, salon de thé éthique. Elle est très attachée au centre ville, et contribue à y créer une ambiance conviviale.

Lire la suite

dimanche 15 mars, choisissez plus belle ma ville !

2. Christophe Roissac

Christophe Roissac

Directeur d’école depuis 13 ans sur Margerie, 3 ans sur Pracomtal, Christophe Roissac adore son travail, et apporte à l’équipe municipale une bonne connaissance des problématiques scolaires.
Issu d'une ancienne famille montilienne d'agriculteurs, Christophe Roissac, célibataire, 53 ans a passé son enfance dans le quartier de Nocaze, a fréquenté le collège Monod et lycée Les Catalins. Il est engagé syndical SNUIPP.
Ses passions : la nature, la randonnée les voyages et le contact avec les gens.
Pour Montélimar, il rêve de démocratie citoyenne, de gestion équitable et écologiste du budget, de sensibiliser les Montiliens aux problématiques environnementales

3. Aurore Desrayaud

Aurore Desrayaud

Aurore Desrayaud a tout juste 26 ans, mais déjà un bel engagement pour la planète et notre humanité: elle a participé activement aux marches pour le climat à Montélimar et milité pour une alimentation moins plus riche en protéines végétales.
Aurore est convaincue que la solution climatique se trouve dans l’action collective et aussi dans nos assiettes ! « Moins de viande, plus de brocolis ! »
« Changeons le système, pas le climat » : elle a fait sien ce slogan d'Alternatiba. Aurore est convaincue que les gestes individuels ne suffisent plus, et que nous devons nous unir collectivement afin d’avoir une politique environnementale beaucoup plus audacieuse.
Son dynamisme à toute épreuve et sa formation de juriste sont des atouts précieux pour la future équipe municipale.

4. Karim Bensid-Ahmed

Karim Bensid

Karim Bensid-Ahmed 41 ans, papa de 2 enfants, gérant d’un snack centre ville, est bien connu à Montélimar de tous ceux qui aiment le foot !
Président du football club de Montélimar, fan de sport, de chant, de lecture et de théâtre, il a aussi de solides compétences dans le social.
Impliqué dans la ville en tant que commerçant, Karim Bensid-Ahmed est aussi membre du conseil citoyen ouest, a travaillé comme animateur social mais aussi comme éducateur en CER ( centre éducatif renforcé) et comme surveillant et assistant d éducation au lycée les catalans.
Karim est prêt à donner de son temps pour améliorer la vie dans cette ville où il a grandi.

5. Mathilde Contat

Mathilde Contat

44 ans, mère de 2 ados, responsable d’un service d’urbanisme d’une ville de la Drôme. Elle veut oeuvrer pour un développement plus harmonieux.

6. Laurent Milazzo

Laurent Milazzo

Laurent Milazzo , 52 ans père d’une fille de 20 ans, est d’abord un supporter passionné de l’Olympique de Marseille, un pratiquant de VTT, de randonnée, de trails, et de courses d’obstacles en équipe. Les problèmes des associations sportives lui tiennent à cœur.
Mais Laurent Milazzo est aussi responsable commercial dans la grande distribution et élu syndical.
Il se sent très concerné par les problèmes des personnes en difficultés. C’est lui qui a créé l’association locale de la CLCV (consommation, logement et cadre de vie)
Laurent Milazzo est prêt à donner de son temps et de son énergie pour que Montélimar soit « plus belle ma ville ».

7. Cécile Gillet

Cécile Gillet

Cécile Gillet, 43 ans, est consultante indépendante (études économiques et de marché), montilienne depuis 5 ans. Elle a toujours été concernée par la beauté de la nature et sa préservation. En tant que citoyenne du monde, elle essaie chaque jour de réduire son empreinte environnementale. Mais agir seule ne lui suffit plus. Elle a rejoint la liste citoyenne écologiste et solidaire afin de peser davantage localement.
Pour elle, les collectivités locales doivent donner l'impulsion, montrer aux citoyens qu'il est possible de faire cette transition ensemble. Elle s’intéresse tout particulièrement à la re-végétalisation des villes, à la complémentarité des transports : piétons, vélos, voitures.
Son appel : « De nombreuses villes se sont lancées, c'est donc possible ! Pour plus de bien-être, de mieux vivre ensemble, bougeons ! »

8. Jacques Sébille

Jacques Sebille

Commerçant bien connu de Montélimar, Jacques Sébille, 66 ans, commerçant retraité de Montélimar, s’est fait repérer en s’opposant fermement au projet commercial l’Envol au nord de Montélimar qui était porté par la majorité actuelle.
Il est à la tête de l’association Oh Centre !, membre de 600 commerces et fait partie des fondateurs du Collectif citoyen pour le centre-ville né en début d’année.
Jacques Sébille est prêt à donner tout son temps pour défendre le centre ville, c’est chez lui une véritable passion.

9. Elisa Torlet

Elisa Torlet

« Plus belle ma ville », « Plus propre ma ville » : Elisa Torlet organise tous les dimanches des ramassages de déchets à Montélimar, et a animé des ateliers de sensibilisation à la réduction des déchets avec des élèves de primaire.
Mariée, 42 ans, mère de trois enfants, enseignante dans une école supérieure d'art à Lyon, elle est très investie comme déléguée de parents d'élèves FCPE , et s’est battue pour l’ouverture de l’école de Maubec.
En harmonie avec ses convictions, elle circule dans la mesure du possible en bus, vélo ou à pied.
Elisa Torlet milite aussi pour la cause animale
La culture n’est pas en reste : Elisa Torlet se régale avec les expos, spectacles, cafés littéraires, festival de l'écrit à l'écran, etc.... mais aussi elle est fan de culture japonaise !
Son travail lui laisse suffisamment de temps pour qu’elle puisse s’engager à fond pour notre ville.

10. Thierry Rigaud

Thierry Rigaud

Père de 3 enfants et jeune retraité, Thierry Rigaud a été directeur d’une importante association agissant pour la protection de l’enfance. Il a acquis de réelles compétences pour les questions sociales.
Actuellement, il est bénévole dans une association d’aide aux personnes concernées par la maladie d’Alzheimer et auprès des enfants de l’école des gens du voyage,
Depuis 6 mois , il travaille au sein du collectif citoyen écologique et solidaire, dans la commission « social, logement , vivre ensemble ».
Thierry est quelqu’un de très motivé, ses compétences seront appréciées au sein de l’équipe municipale.

11. Annie Mazet

Annie Mazet

Annie Mazet , secrétaire, est une militante politique et syndicale dans l’âme : depuis l’âge de 21 ans, elle s’active au sein du Parti Communiste Français, et de la CGT , car tout ce qui est lié au social la touche.
Annie Mazet se veut au service des autres, notamment auprès des personnes âgées, des réfugiés des sans papiers. Les problèmes de mal logement lui sont bien connus, elle a été administratrice de l’office HLM.
Enfin, Annie Mazet a une solide expérience de la vie municipale, elle a siégé dans l’opposition au conseil municipal de Montélimar pendant 18 ans.

12. François Pruvost

François Pruvost

François Pruvost est ingénieur métallurgiste devenu consultant puis économiste d’entreprise. Retraité il vit à Montélimar depuis 2011.
Originaire de Dunkerque , il est tombé amoureux de la montagne à 18 ans, et a travaillé à Grenoble, Genève, puis Paris par la force des choses. Il passe enfin une retraite très active en Drôme.
François Pruvost a beaucoup voyagé par obligation professionnelle, ce qui en fait naturellement un citoyen du monde.
En arrivant à Montélimar, c’est contre l’exploitation du gaz de schiste qu’il a commencé à militer.
Devenu référent d’EELV (Europe Ecologie Les Verts) pendant 4 ans , il a participé à ce titre à toutes les élections depuis 2014, tout en poursuivant des actions régulières pour l’alphabétisation des migrants, le contrôle des déchets, et l’information sur les risques écologiques et les moyens d’y répondre en organisant de nombreuses conférences.

13. Emilie Renaudeau

Émilie Renaudeau

Emilie Renaudeau , 36 ans, est « Gilet Jaune » , mais pas que : maman « solo » de 3 enfants, elle représente aussi une classe sociale courageuse et fragile. Voici son témoignage :
« Il m'a paru évident et nécessaire de rejoindre le mouvement des Gilets Jaunes, mouvement du peuple qui enfin se décidait à exposer leurs galères du quotidien et à se parler entre gens qui souffrent.
Je suis donc sur le terrain le plus souvent possible pour défendre les plus fragiles d'entre nous, parce que la solidarité dans notre société individualiste est nécessaire.
Je suis à l’initiative d'une action de commémoration des femmes victimes de violences et décédées l'année dernière, présente lors des actions contre la réforme des retraites, à l'origine de la création du comité "nous signons 26-07" qui aide les gens à signer contre la privatisation des aéroports de Paris, bénévole au sein du journal national Fakir (représentante Drôme Ardèche) et bien sûr, Gilet Jaune.
Cette liste citoyenne est l'occasion de prouver qu'ensemble, on ne peut qu'agir mieux pour le bien commun et l'avenir de nos enfants.»

14. Serge Chastan

Serge Chastan

Serge Chastan 57 ans, connaît bien notre ville ; il y a grandi, travaillé, s’est beaucoup investi.
Conseiller municipal depuis 2008 (dans l’opposition) et conseiller communautaire depuis 2014, il a une solide connaissance des dossiers montiliens.
Habitant du centre ville où il a longtemps exercé une activité commerçante (en permettant l’embauche de 400 jeunes issus des quartiers populaires), il est maintenant salarié du spectacle vivant.
Son attachement au domaine culturel en tant que président d’association ou au sein de compagnies professionnelles n’a d’égal que sa passion pour l’arrière pays drômois.
Soulignons aussi son action de représentant des parents d’élèves à l’école des allées.
Bref, Serge Chastan a tout pour être un élu municipal compétent et efficace.

15. Béatrice Biron

Béatrice Biron

Béatrice Biron, 49 ans, 2 grands enfants ? est directrice d’ école en milieu rural.
Depuis 2 ans, Béatrice Biron pratique le « zéro déchet »., tant dans sa vie quotidienne que dans sa vie professionnelle. Elle a changé son mode de vie et de consommation , anime des ateliers 3zéro déchet », sensibilise ses élèves et met en place des actions dans son école.
Son équilibre, elle le trouve aussi dans les promenades en forêt, dans la musique.
Béatrice Biron aime Montélimar, et rêve d'une ville qui respire où l'on puisse se déplacer à pied ou à vélo en toute sécurité.
Tout cela l’a naturellement amenée à s’engageravec l’équipe PLUS BELLE MA VILLE MONTELIMAR 2020

16. Régis Quanquin

Régis Quanquin

Régis Quanquin ,67ans, ancien ophtalmologue de l’hôpital de Montélimar, a eu pour préoccupation de protéger et de soigner et les hommes. Il est bénévole auprès des démunis et des migrants, lutte pour la réductions des inégalités dans tous les domaines.
Elu municipal dans l’opposition, il a des compétences en urbanisme, déplacements doux et gestion des déchets, et souhaite mettre son expérience au service de la ville, et plus largement de la protection de notre Terre.
Régis Quanquin apprécie la participation de citoyens très engagés dans l’équipe, que ce soit dans le social ou l’écologie, une équipe riche et dynamique.

17. Radija Amrani

Radija Amrani

Radija Amrani,42 ans, mariée 2 enfants, vit à Montélimar depuis sa naissance. Son métier d’ assistante de gestion locative chez un bailleur social lui fait approcher les problèmes de logement qu’ont de nombreuses familles. Radija était aussi membre du conseil citoyen de Nocaze, quartier qu’elle connaît bien.
Elle a adhéré à Plus belle ma ville Montélimar 2020, car elle y retrouve des personnes qui partagent ses valeurs, la solidarité , la justice sociale. Cette liste représente pour elle le changement dont a besoin Montélimar pour 2020.

18. David Maréchal

David Maréchal

45 ans. Natif de Montélimar, ancien professeur d’Italien, il a tenu pendant 5 ans une librairie Jeunesse dans le centre ville. Il est actuellement demandeur d’emploi et prépare un BTS diététique.
Co-fondateur d’une association de commerçants, il souhaite être acteur et non plus spectateur de l’évolution de sa ville ; il veut s’engager quotidiennement avec et pour les Montiliens.
C’est pourquoi David Maréchal intègre la liste de Catherine Coutard.

19. Corinne Bourgery

Corinne Bourgery

Corinne Bourgery, 60 ans, ingénieur agronome, urbaniste, spécialiste des arbres et de la végétation en milieu urbain, est passionnée par son métier.
Depuis 30 ans qu’elle vit à Montélimar, elle a des activités très diverses : conciliation de justice, promotion du vélo en ville, engagement dans des associations de solidarité nationale et international,... et dès que possible rando dans les sommets, avalant le dénivelé pour trouver l’oiseau ou la plante rare !
Corinne souhaite participer à l’évolution de Montélimar, en faire une ville agréable à vivre, économiquement développée, où chacun a sa place
Convaincue de l’importance de la politique locale (2020 est sa 5 ème campagne pour des municipales montiliennes), elle fait confiance à Catherine Coutard pour mener cette liste citoyenne, écologiste, et solidaire.

20. Robert Faresse

Robert Faresse

Robert Faresse, 72 ans,ancien professeur d’histoire géographie, est né à Montélimar et y est revenu il y a 22 ans.
Il s’est toujours senti concerné par la défense des travailleurs et des plus faibles, d’où son engagement syndical FSU et politique au PCF.
Mais ce n’est pas tout : il participe activement au festival Parfum de Jazz dont il est trésorier administrateur depuis 2011 !
Son envie de s’impliquer plus l’a poussé à se présenter à plusieurs élections locales. Il apportera à l’équipe une connaissance du monde de l’école, et une pratique du débat démocratique.

21. Maria Mahious

Maria Mahious

25 ans, étudiante en master de Droit des collectivités territoriales.Elle compte devenir juriste au service commandes publiques.
Son coté artistique se révèle dans la pratique assidue de la musique ; elle a appris le piano au conservatoire de Montélimar.
Elevée dans une famille socialiste , elle prend aujourd’hui la relève. Engagée dans le milieu associatif étudiant, elle veut aller plus loin et œuvrer pour sa ville.
Maria Mahious soutient pleinement Catherine Coutard, tant pour son parcours politique que pour sa droiture. « C’est la femme qu’il faut pour Montélimar en 2020 », dit elle pleine d’enthousiasme.

22. François Deydier

François Deydier

François Deydier, 36 ans, marié , 2 enfants est libraire salarié à Montélimar. Habitant la ville depuis 2007, d’abord en centre ville puis à Nocaze , il est suis passionné de culture et a d'ailleurs été membre de Radio M, des Cafés Littéraires et de l'Université Populaire.
Depuis son arrivée, il trouve que la ville s’est dégradée , est moins agréable à vivre.
Membre de la gauche républicaine et socialiste, il veut s’engager pour pour qu'enfin Montélimar soit une ville qui respire, où tous les habitants aient droit au même traitement et qu'enfin leurs avis comptent pour que notre cité soit synonyme de grande qualité de vie.

23. Véronique Ayan-Giansello

Véronique Ayan-Gianesello

Véronique Ayan-Giansello, 59 ans, 2 enfants, est secrétaire à l’inspection de l’éducation Nationale de Montélimar.
Ses principales préoccupations étant la réhabilitation du centre ville, la vétusté des écoles , la défense de la cause animale , elle a rejoint la liste « Plus Belle Ma Ville Montélimar 2020 » où elle a trouvé une équipe dynamique avec laquelle elle a du plaisir à travailler.

24. Fabien Greffe

Fabien Greffe

Fabien Greffe 37 ans , né à Montélimar, consultant informatique. Son temps libre il le consacre au foot, au jardinage, à la randonnée, et il fait du bénévolat dans une association de sauvegarde du patrimoine.
Il aime sa ville, et regrette le dépérissement du centre ville, le grignotage des terrains agricoles suite aux nombreuses modifications de PLU, l’absence de politique culturelle et patrimoniale dignes de ce nom, la spéculation immobilière...
Candidat sur la liste citoyenne écologiste et solidaire, et adhérent au PS , il veut participer au renouveau de Montélimar pour la prochaine mandature.

25. Françoise Etcheverry

Françoise Etcheverry

Françoise Etcheverry, 54 ans, professeur des écoles, mariée, 3 enfants est originaire du Pays Basque. Elle s’est installée à Montélimar il y a presque 30 ans et aime cette ville pour sa taille humaine, pour son centre ville, son marché du samedi, pour la mixité de sa population, et pour les montagnes qui ne sont pas loin. Françoise Etcheverry aime quand Montélimar s'anime autour de son marché du samedi, autour de ses festivals.
Après avoir enseigné à l’école de Grangeneuve et à celle des Allées, elle est maintenant à l'école Margerie. Les problématiques de l'éducation et de l'enseignement la passionnent. Elle a à coeur d'aider les enfants à comprendre le monde et à développer leur esprit critique.
La danse contemporaine la touche, elle aime l'engagement de certains artistes, et trouve que la culture rend les gens meilleurs.

26. Nicolas Vol

Nicolas Vol

Nicolas Vol,43 ans, 3 enfants, vit à Montélimar depuis 10 ans.
Comédien , il enseigne aujourd’hui en SEGPA auprès de collégiens en grande difficulté scolaire.
Le vélo est son moyen de transport favori, tant pour ses trajets quotidiens que pour les activités de ses enfants ou pour de grands voyages. Il veut défendre les moyens de transport doux, lutter pour que ceux qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas prendre la voiture trouvent aussi une place dans la ville.
Le rassemblement de citoyens pour élaborer un bon programme est une aventure enthousiasmante, qui lui a aussi permis de rencontrer de belles personnes

27. Brigitte Seyve

Brigitte Seyve

Brigitte Seyve, 63 ans, mariée , 3 enfants, est montilienne de souche depuis plusieurs générations.
Elle a exercé le métier d’assistante sociale avec beaucoup de passion dans la Drôme et surtout dans le centre ville de Montélimar. Elle a fini sa carrière auprès d’enfants en difficulté dans les apprentissages et de leurs parents.
Ceci explique à quel point l’enfance est un domaine qui lui tient vraiment à cœur.
Militante communiste, syndicaliste CGT, elle est de toutes les luttes citoyennes : lutte contre les gaz de schiste, défense d’une maternité, marche pour le climat, association en faveur du vélo...
La constitution de la liste Plus Belle Ma Ville Montélimar 2020 relève d’une dynamique nouvelle , originale et motivante, car c’est un rassemblement de citoyens divers qui œuvrent ensemble.

28. Gérard Solignac

Gérard Solignac

Gérard Solignac, 57 ans, vit à Montélimar depuis 2010. Educateur social de profession , il est en invalidité suite à un accident. Mais tout son temps libre passe en bénévolat ! Il est représentant des locataires à Montélimar Habitat et aussi bénévole dans une association d ‘aide aux plus démunis. Gérard Solignac est très engagé avec les Gilets Jaunes.
Il a apprécié que les revendications des gilets jaunes aient été écoutées et entendues par l’équipe qui travaille sur le projet municipal.

29. Corinne Lagarde

Corinne Lagarde

57 ans, divorcée, 2 enfants, pharmacienne en centre hospitalier.
Elle s’intéresse à l'écologie, la nature, la permaculture, les modes de consommation et de déplacements doux, l’habitat sain et durable. Elle est très attentive aux problèmes de santé publique, et en particulier, parce que c'est son métier, au domaine du médicament.
Elle se détend en faisant de la couture, du bricolage, en travaillant le bois, c’est quelqu’un de créatif.
Son engagement dans la liste Plus belle ma ville correspond à son désir d'aller à la rencontre des montiliens pour comprendre leurs attentes et leurs besoins, pour proposer ensuite des idées concrètes et réalisables pour rendre notre ville plus agréable et plus adaptée à ses habitants.
Ni dogmatisme, ni idée préconçue, mais du bon sens et un fil conducteur : l écologie et la solidarité.

30. Thibaut Jouandon

Thibault Jouandon

Thibaut Jouandon, 37 ans, vit avec sa compagne et sa petite fille de 5 ans dans le centre-ville.
Il travaille depuis 15 ans dans les systèmes de sécurité incendie dans une société nationale, d’abord en tant que technicien puis en tant que chargé d’affaire.
Ayant vécu à Montélimar et ses alentours, il a vu le centre-ville dépérir doucement depuis de nombreuses années. Il est convaincu qu’aujourd’hui nous n’avons plus le choix : l’écologie et la solidarité au niveau local doivent être une priorité. Nous devons remettre notre patrimoine en valeur et redonner vie au centre comme dans le reste de la ville.
Le projet de la liste Plus Belle Ma Ville Montélimar 2020 correspond à ses idées, il a choisi d’y participer.

31. Brigitte Rosset

Brigitte Rosset

Brigitte Rosset, 53 ans, 2 enfants, actuellement sans emploi. Elle a travaillé comme électricienne et comme guide touristique.
Depuis 25 ans à Montélimar, c’est une écologiste convaincue, qui voudrait que la ville évolue vers une ville plus verte.
Elle a du temps à donner à sa ville , et a donc rejoint la liste citoyenne écologiste et solidaire.

32. Bruno Peverelli

Bruno Peverelli

51 ans, 3 enfants. Chef d’entreprise, il promeut l’agriculture locale et respectueuse de l’environnement au sein de son magasin « Terre Nature » situé à l’entrée nord de Montélimar.

33. Bassma Hafdhi

Bassma Hafdhi

Aide-soignante à l’hôpital de Montélimar et représentante syndicale. Elle a choisi son métier auprès de ceux qui souffrent par motivation sociale. La solidarité est au coeur de sa vie. Et elle aime la nature.

34. Daniel Clément

Daniel Clément

Daniel Clément, 2 enfants, 5 petits enfants, est retraité de la Sncf. Chef de gare à Die, il s’ y est battu pour la défense du service public (maternité de Die, ligne SNCF).
Il est venu à Montélimar il y a 20 ans. Ancien sportif, il continue à se déplacer en vélo à la fois par plaisir et pour préserver sa santé.
Sa fibre sociale très développée l’a poussé à prendre des responsabilités syndicales, et à devenir président honoraire du conseil des prudhommes de Valence.
Ses buts pour Montélimar : améliorer les transports doux et les transports en commun, offrir aux enfants des écoles des repas sains avec des produits locaux, tout faire pour plus de justice sociale.
Daniel Clément est heureux que les forces de gauche se soient rapprochées dans cette liste citoyenne, autour de Catherine Coutard.

35. Hélène Michel

Hélène Michel

48 ans, 2 enfants. Commerciale, elle est mère au foyer depuis 10 ans et très investie comme parent d’élèves. Elle est également bénévole au sein d’associations d’aide aux plus démunis et du collectif de ramassage de déchets.

36. François Veyrié

François Veyrié

François Veyrié, 59 ans, marié, 3 enfants,est bien connu à Montélimar comme gérant de la librairie Baume.
Les élections de 2020 sont à ses yeux une occasion unique de donner à la ville le renouveau qu’elle mérite. Le projet municipal doit être bâti autour du « vivre ensemble », de la prise en compte de l’intérêt de tous, de la préservation de la planète.
Sa bonne connaissance du centre ville et son expérience en gestion et management sont ses atouts.
François Veyrié fait confiance à Catherine Coutard qu’il juge exceptionnelle, expérimentée, combative, courageuse, à l’écoute, rassembleuse.

37. Géraldine Pic

Géraldine Pic

Géraldine Pic,62 ans, 3 garçons, a travaillé pour une organisation humanitaire internationale , notamment à la recherche de personnes disparues, aux missions de la Croix Rouge dans les pays en guerre, et à l’organisation de conférences sur le droit international humanitaire.Elle garde de cette expérience un profond respect et de l’empathie pour les plus démunis.
Géraldine Pic vit à Montélimar depuis 4 ans, et s’est tout de suite intéressée à la vie de la municipalité ; elle se dit choquée par le manque de transparence et de probité de la gestion du maire.
Elle souhaite que le centre ville retrouve dynamisme et attrait, en associant les citoyens à cette démarche.

38. Johann Matti

Johann Matti

Après un Master en Géopolitique et plusieurs années en expatriation dans le domaine de l’aide humanitaire, Johann est aujourd’hui enseignant en école de commerce et dirige un Bureau de management stratégique en France et en Suisse.
Tête de liste d’une liste de rassemblement des partis de gauche et écologiste en 2014 aux élections municipales de Montélimar, il est depuis conseiller municipal et communautaire.
Résidant à Montélimar avec ses deux enfants, il s’engage dans la liste menée par Catherine Coutard qu’il soutient dans son engagement citoyen et écologiste.

39. Aurore Alcalay

Aurore Alcalay

Aurore Alcalay, un fils, a d’abord travaillé dans le domaine de la culture. Elle a changé de vie il y a 2 ans en passant un CAP de pâtisserie et en ouvrant un salon de thé « slow food » la Petite Soupape, en centre ville.
Elle y travaille dans le respect de l’environnement,en favorisant le bio et le local, en cherchant à créer de la convivialité, du lien social.
Aurore Alcalay a eu envie pour ses 40 ans de donner une nouvelle impulsion à son engagement en participant à la liste citoyenne écologiste et solidaire, conduite par Catherine Coutard.

Plus belle ma ville