Plus belle ma ville ! Montélimar 2020

Nos soutiens témoignent

Je souhaite apporter mon soutien
Olivier PEVERELLI
Maire Du Teil depuis 2008, Vice-Président de la Communauté de Communes Rhône Helvie depuis 2014, Conseiller Général depuis 2004
Olivier PEVERELLI
«

Nous avons mené un combat commun avec Catherine Coutard en nous opposant au projet de l’envol .

J’avais voté contre ce projet en tant que maire du Teil et en tant que citoyen.

La Communauté de Communes Ardèche Rhône Coiron avait délibéré à l’unanimité contre ce projet d’un autre siècle.

Catherine Coutard avec son opiniâtreté défend un autre monde depuis de nombreuses années que certains découvrent depuis quelques semaines.

Je souhaite vivement que Catherine Coutard et son équipe portent les destinées de Montélimar car nos destins sont liés et nous devons pouvoir travailler ensemble pour les générations futures .

A bientôt à toute l’équipe.

»


Olivier PEVERELLI
Maire Du Teil depuis 2008, Vice-Président de la Communauté de Communes Rhône Helvie depuis 2014, Conseiller Général depuis 2004
Olivier PEVERELLI
«

Nous avons mené un combat commun avec Catherine Coutard en nous opposant au projet de l’envol .

J’avais voté contre ce projet en tant que maire du Teil et en tant que citoyen.

La Communauté de Communes Ardèche Rhône Coiron avait délibéré à l’unanimité contre ce projet d’un autre siècle.

Catherine Coutard avec son opiniâtreté défend un autre monde depuis de nombreuses années que certains découvrent depuis quelques semaines.

Je souhaite vivement que Catherine Coutard et son équipe portent les destinées de Montélimar car nos destins sont liés et nous devons pouvoir travailler ensemble pour les générations futures .

A bientôt à toute l’équipe.

»


Anne-Marie REME PIC
Vétérinaire Vice-présidente du conseil général de la Drôme de 2004 à 2015.
Anne-Marie REME PIC
«

Oui, je donne toute ma confiance à Catherine Coutard pour écrire une nouvelle page de l'histoire de Montélimar.

Elle peut devenir, grâce à notre vote, la nouvelle maire que nous espérons, à l'écoute, énergique, attentive au développement harmonieux de tous les quartiers de notre ville, et soucieuse de ne laisser personne sur le bord du chemin. J'ai apprécié sa ténacité et sa clairvoyance quand nous avons combattu ensemble le projet du gigantesque centre commercial au nord de notre ville, ça a été long et difficile, mais nous avons gagné !

Encore une chose très importante : il nous faut voter très nombreux dimanche 28 juin.

Du choix de notre bulletin de vote, va dépendre notre vie à Montélimar pendant les 6 prochaines années...

»


Henry-Pierre PASCAL
Chargé de mission culture et Patrimoine dans le val de marne / Coach professionnel Chevalier des Arts et Lettres.
Henry-Pierre PASCAL
«

Depuis mon exil francilien et au-delà des seuls liens familiaux, je garde un profond attachement à Montélimar qui m’a vu naître et devenir.
C’est en son sein que j’ai découvert la poésie, la peinture, la musique, le théâtre et tant d’autres choses dont j’ai fait un métier.

De Catherine me revient, entre autre, le souvenir de distributions de tracts et de discussions passionnées devant le lycée A.Borne, nous étions alors jeunes militants, socialiste pour elle, communiste pour moi. Je soutiens sa candidature comme une évidence pour la ville tant elle souligne son opiniâtreté et son indéfectible sens de l’engagement mû par l’intérêt général et l’attention à l’autre. Je soutiens plus largement la liste "Plus Belle ma Ville" dans laquelle je retrouve avec bonheur, M. Contat, L. Milazzo, R. Quanquin, R. Faresse, B.Sève, D. Clément et S. Chastan tout particulièrement, figures amicales, qui soulignent la diversité de cette équipe, plus que nécessaire dans les temps qui viennent pour que s’exprime la démocratie.

»


Joseph RIVASI
Médecin Généraliste
Joseph RIVASI
«

J’apporte mon soutien à la liste de Catherine Coutard le 28 juin pour le deuxième tour des élections municipales.

Le projet de la liste « plus belle ma ville » donnera à notre cité l’élan nécessaire.

Les choix qui sont incarnés par les femmes et les hommes de cette liste correspondent pour moi aux choix qui s’imposent actuellement pour que notre ville devienne plus Citoyenne Écologique et Solidaire.

Docteur Joseph RIVASI

»


Emilie Valantin
Metteure en scène, Co-directrice artistique de la Compagnie Emilie Valantin
Emilie Valantin
«

« Ethique et esthétique! L’un ne va pas sans l’autre, car « « nos choix moraux sont d’abord des choix esthétiques» *

Dire « Plus belle, ma ville » veut dire beaucoup plus qu’il n’y paraît…
À Montélimar, la proposition ne sera freinée par aucun souci d’audimat, au contraire, c’est le rassemblement de nombreuses sensibilités qui entraînera vers plus beau, plus juste et plus pertinent. Quand je vois la diversité de compétences et de motivations de cette liste, je leur fais confiance pour d’abord « réparer », rattraper le retard en dispositifs sociaux, éducatifs, culturels et urbains, ensuite innover dans les perspectives environnementales indispensables à notre bien-être, voire à notre survie, et j’en suis sûre, à notre économie ! …Fasse que cette devise protège la ville de la laideur, du tourisme de masse , de loisirs ou d’événementiels médiocres et avilissants. Pas de baguette magique, mais une promesse de respect et d’estime pour les citoyens et leurs enfants. À l’échelle municipale, contribuer à réveiller et satisfaire des aspirations à un peu de beauté…!
*Remarque de Brodsky, poète russe émigré aux Etats Unis, prix Nobel de littérature en 1984

»


Jean-Luc Vincent
Ancien maire d'Ancône et ancien conseiller départemental de Montélimar
Jean-Luc Vincent
«

Je soutiens Catherine Coutard pour son engagement et son action au service de la ville de Montélimar. Femme de coeur, de combat, Catherine ne fléchit pas, n'a jamais fléchi. Femme de terrain et militante, Catherine connaît le sens du partage et de la solidarité. Son leitmotiv et celui de l'ensemble de la liste Plus belle ma ville, c'est l’intérêt général.

»


Michèle Eybalin
Ancienne conseillère Municipale dans l’opposition à Montélimar, ancienne Conseillère Régionale de la région Rhône Alpes
Michèle Eybalin
«

Je soutiens chaleureusement la liste «Plus belle ma ville - Montélimar 2020» conduite par Catherine COUTARD.
La dynamique impulsée par cette liste et sa démarche représentent le renouveau et le dynamisme dont cette ville a besoin et qui me tiennent à cœur : innovations et développement avec comme atout l’écologie, le renouveau culturel et un soutien aux associations porteuses d’activités ..…
Vivement un nouveau souffle pour Montélimar !

»


Marc FIGOLI
Chef d'Entreprise
Marc FIGOLI
«

L’économie, l’emploi, sont au centre des préoccupations des Montiliennes et des Montiliens.

Un développement économique moderne respectueux des citoyens et de l’environnement n’est pas une utopie : c’est désormais la seule alternative et c’est un choix politique qui commence au niveau local.

Catherine COUTARD saura piloter cette nouvelle politique municipale dont Montélimar a tant besoin.

Elle en a l’envergure, les capacités, la volonté de travailler en équipe et en transparence.

Elle possède une connaissance parfaite du terrain : elle l’a démontrée lors de son travail bénévole depuis de nombreuses années en tant qu’élue au sein du conseil municipal.

Elle saura prendre soin de la population, écouter les propositions des entrepreneurs, conforter le positionnement des services publics et prendre les bonnes décisions.

Nous pouvons lui faire confiance !

»


Michel COSTE
Michel COSTE
«

Pour la défense des services publics et un soutien accru à la vie associative, le 28 juin, je voterai "Plus belle ma ville" !

»


Afid Djebouri
Chef d'entreprise, ancien Conseiller Municipal
Afid Djebouri
«

Chère Catherine,

« Il ne faut jamais renoncer à ce que l’on veut vraiment faire ou réaliser. Une personne avec des grands rêves est bien plus forte qu’une personne qui a déjà tout accompli. »

Je souhaite par ces quelques mots apporter mon total soutien à la liste  « Plus belle ma ville » pour cette campagne déjà commencée. Montélimar comme toutes les villes devra relever des défis importants ces prochaines années ; défis qui nécessiteront une intelligence collective que la liste « Plus belle ma ville » est la seule à incarner véritablement.

Des personnes d’expérience comme Annie Mazet dont l’engagement ces dernières années en faveur d’une reprise en main municipale de la gestion du 3éme et 4ème âge est un gage quant au Mieux vivre demain à Montélimar pour les personnes agées.

Des nouveaux entrants comme Christophe Roissac qui auront à cœur de faire que l’école et ses infrastructures ne soit plus le parent pauvre de la municipalité.

Et enfin François Pruvost ou encore Régis Quanquin pour qui l’écologie n’est pas qu’une couleur et dont la présence permettra de garantir le volet environnemental avec intelligence pour chaque projet proposé.

Catherine Coutard a, ces dernières années, montré beaucoup de justesse dans l’analyse et même contribué à éviter le pire avec l’arrêt de la zone nord entre autre.

Les Montiliennes et les Montiliens savent aujourd’hui tout cela, plus encore qu’hier.

Au soir du 2eme tour, nous fêterons avec beaucoup d’enthousiasme cette élection.

Amitiés

Afid



»


Claude Seyve
Enseignante retraitée, Ancienne Adjointe au Maire et conseillère Municipale de Montélimar, Co-auteur de 5 livres sur l'histoire de notre ville et de la Drôme
Claude Seyve
«

Native de Montélimar et ayant été adjointe pendant 12 ans, j’ai suivi l’évolution de la ville, en particulier ces dernières années.

J’apporte mon soutien à la liste « Plus belle ma ville ! » conduite par Catherine COUTARD dans laquelle je retrouve trois de mes anciens élèves… et une de mes filles !

Je pense que sa réussite permettrait de sérieuses améliorations.
Je pense aussi à un foyer logement à loyers modérés, des aides effectives pour attribuer à des associations comme le Secours Populaire, ou Artisans du monde et d’autres… Étant enseignante, je peux dire que l’aide aux écoles exige davantage, l’ouverture de l’école de Maubec est édifiante à ce sujet. Quant à la culture, la mise en valeur de la vieille ville et de son château pourrait avoir d’autres perspectives par exemple…

J’apprécie aussi beaucoup la démarche de cette liste qui s’efforcerait de gérer les affaires en se tenant près des gens des quartiers, de même que sa volonté d’approcher globalement les problèmes de circulation du piéton, du bus, en passant par les cyclistes étant moi-même une adepte du vélo.

»


Jean KERLEGUER
Sculpteur Montilien Talentueux
Jean KERLEGUER
«

Soutenir un projet, c'est tellement plus simple que de le porter et le réaliser.

Je connais bien Catherine et bon nombre des membres de sa liste "Plus belle ma ville - Montélimar 2020". Je suis convaincu qu'ils auront à cœur, ensemble, de donner à Montélimar ce souffle nouveau  dont  la ville a tant besoin.

Les valeurs qu'ils portent sont les miennes.

C'est un soutien bien modeste, mais un soutien de cœur pétri d'espoir que j'apporte à ce beau projet.

»


Claude Baltz
Professeur des Universités émérite
Claude Baltz
«

J’habite Montélimar depuis bientôt vingt ans. Et tout de suite conquis à l’époque par son charme et son patrimoine, qu’une longue succession d’équipes municipales n’ont heureusement pas encore réussi à tout à fait mettre à mal. Conquis aussi, par l’animation initiale de son centre -ville, que j’ai malheureusement vu s’appauvrir, se désertifier et s’enlaidir, victime d’une politique d’extension urbaine et commerciale exorbitante. Conquis encore, par sa situation géographique exceptionnelle, qui mériterait pourtant une vraie politique d’ensemble, alliant économie, transports et tourisme. Sur ces questions et bien d’autres, je pense que l’équipe de Catherine Coutard, sans avoir à promettre la lune, devrait nous amener à un changement de perspectives salutaire.

»


Michèle Rivasi
Députée Européenne depuis 2009 et membre d'EELV, Conseillère municipale de la ville de Valence depuis 2008, Conseillère Générale de la Drôme de 2008 à 2009, et Députée de la Drôme de 1997 à 2002
Michèle Rivasi
«

Cette liste représente une occasion historique de gagner à Montélimar !
Il faut construire des villes en transition où les circuits courts, l'alimentation bio, les déplacements doux se mettent au service de la qualité de vie de chacun.e !
Montélimar peut aussi promouvoir les énergies renouvelables. Au confluent des centrales du Tricastin, de Cruas et de Pierrelatte, les risques technologique devront faire l'objet de la plus grande attention durant ce nouveau mandat.
Bonne chance à la liste, et rendez-vous les 15 et 22 mars 2020 dans les bureaux de vote !

»


Hervé-François Orband
Historien médiéval & Archéologue du bâti - Co-auteur de "histoire de Montélimar", Editions Privat
Hervé-François Orband
«

    Alors que pointent les échéances municipales 2020, il convient enfin de redonner à Montélimar les couleurs de l'authenticité.

   

 Les orientations urbanistiques, la conservation et la mise en valeur des patrimoines historiques, bâti et paysager, sont des problématiques majeures, fondatrices de l'identité d'une ville et de son territoire. Le développement durable et harmonieux de la cité des Adhémar ne se fera que si les futurs édiles sont en capacité de s'entendre sur une vision globale, articulant préoccupations patrimoniales, exigences écologiques et esthétiques, notamment par la réalisation d'actes d'embellissement. Seule l'application concertée d'une politique de réhabilitation d'ensemble du patrimoine, tout  en soignant particulièrement les lieux emblématiques, permettra d'ouvrir de réelles perspectives touristiques et commerciales dans le coeur urbain et ses alentours. Il faudra aussi que le château des Adhémar (rare exemple de palatium du XII ème siècle) retrouve ses lettres de noblesse tout en le reliant physiquement et socialement à la ville.

    Car les constats sont alarmants : voilà deux décades que Montélimar souffre d'une politique "à l'emporte-pièce" et l'année écoulée fut marquée au fer par le bétonnage excessif de son centre-ville (dont l'îlot historique de la collégiale Sainte-Croix) et du jardin public (oeuvre de l'architecte Duvilliers en 1856). Nombre de maisons du centre sont délaissées ; la zone péri-urbaine continue inexorablement son extension désordonnée, sacrifiant sans vergogne le patrimoine archéologique (villa gallo-romaine viticole de Maubec) à l'instar des agricoles ou boisées.

    En matière d'écologie et de patrimoine, plus que jamais des choix ambitieux, orchestrés sur le long terme, s'imposeront - en intégrant par exemple une charte PLUi * - sinon la ville s'apparentera à une banale banlieue avec un centre défiguré, toujours davantage déserté.

    La liste "Citoyenne Écologiste et Solidaire" emmenée par Catherine Coutard, me paraît la plus en phase pour affronter les enjeux futurs, qui exigeront pugnacité et cohérence, avec le constant souci de servir l’intérêt général.

* Plan Local d'Urbanisme intercommunal

»


Je souhaite apporter mon soutien









Je souhaite publier un témoignage sur le site :